Qui se cache derrière 64_page?

AllEditeurMembre fondateurCoordinateur d'éditionRédacteur/triceFormateur / FormatriceGraphisteWebMasterIllustrateur/triceCartoonisteRelectrice

Editeur & Membre fondateur

Robert Nahum

S’il avait été coureur cycliste, Robert aurait commencé comme indépendant, avant de créer son équipe personnelle qu’il aurait pu appeler 180° Éditions.

Mais bon sang, mais c’est bien sûr, 180° Éditions, c’est sa maison d’édition spécialisée dans la Bruxellitude.

Robert Nahum a commencé par publier des beaux livres sur l’art de vivre bruxellois dans sa collection Bruxelles ma belle, puis a développé son catalogue aux romans dont les intrigues se déroulent dans les quartiers de saville,…

Depuis deux ans, Robert s’est lancé dans la BD via 64_page… Mais ne l’appelez pas Charles Dupuis !

Coordinateur d'édition & Membre Fondateur

Philippe Decloux

Depuis toujours préoccupé par la transmission des savoirs et des compétences , il propose un projet de promotion des jeunes dessinateurs à l’éditeur bruxellois Robert Nahum.
Avec Olivier Grenson et Vincent Baudoux, ils créent, en 2014, une nouvelle structure articulée autour de deux axes porteurs, le patrimoine et la nouvelle création.
La revue 64-Page est l’aboutissement concret de ce projet. Léon Clâw est sa signature alternative.

Membre fondateur & Rédacteur & Formateur

Olivier Grenson

Professeur de bande dessinée et de narration à l’École de Recherchegraphique (ERG) à Bruxelles, Olivier Grenson est connu comme auteur des séries Garland Cross (Claude Lefrancq, scénario Michel Oleffe) et Miklos Koda (Lombard, scénario Denis Lapierre) et d’albums très remarqués qu’il réalise comme dessinateur-scénariste : La femme accident (2 albums chez AireLibre, Dupuis) et La douceur de l’enfer (Collection Signé au Lombard), prixDiagonale en 2012.

Membre fondateur & Rédacteur

Vincent Baudoux

A longtemps été enseignant aux Instituts Saint-Luc et à l’Erg, formant avec son ami Pierre Sterckx un duo redoutable.
Eduqué au langage publicitaire, il se tourne vite vers l’art contemporain, puis vers les images populaires et médiatiques, dont la BD.
Amoureux de Quick et Flupke autant que de Sempé ou de Calvin and Hobbes, le dessin d’humour et le dessin d’humeur.
Il est une des chevilles ouvrières du Press Cartoon Belgium et du Press Cartoon Europe depuis leurs fondations.
Commissaire de nombreuses expositions, et auteur de Conversations avec Ever Meulen, Pierre Kroll, Josse Goffin, Nicolas Vadot, en attendant d’autres aventures, 64_page étant la dernière en date.
Luc Terios est parfois son nom alternatif.

Rédacteur

Daniel Fano

Daniel Fano, 1947-2019 est d’origine française par son père. Il a vécu
en Allemagne et à Paris avant de s’installer à Bruxelles en 1971. Il y
exerce divers petits métiers tout en débutant comme journaliste culturel
extrêmement polyvalent puisqu’il écrira autour de 5000 articles sur la
littérature, le théâtre, le cinéma, le jazz, le rock, l’opéra,
l’affiche, le dessin d’humour, la bande dessinée, la photographie.

Spécialiste des livres pour la jeunesse, il anime une rubrique sur le
sujet à la télévision (« Carrefour J », RTBF, 1980-1982), cofonde le
Prix des Critiques de livres pour enfants (1987) et la section
francophone belge de l’Ibby (1993) initiés par Marie Wabbes (1987) puis
fonde la revue « Alice » (1995-1998) et la revue parlée « Le Café des
fées » (1999-2002); il anime aussi les collections Espace Nord Junior
chez Labor (1996-1999), La Bibliothèque d’Alice aux Editions Le Hêtre
Pourpre (1996-1998) et Illustrateurs chez Tandem (depuis 2001).

Son intérêt pour l’image l’a entraîné à donner de nombreuses conférences
sur la figuration narrative aux étudiants en section Illustration de
l’ERG (Ecole de Recherche Graphique) et Saint-Luc Bruxelles (1986-2003)
et à participer aux débuts de la Galerie Contretype (1980-1983) puis à
l’aventure de l’association Arrêt sur l’image (1988-1993).

Autant d’activités apparemment disparates ont longtemps occulté
l’écrivain découvert en 1966 par Dominique de Roux, encouragé par Henri
Michaux, Joyce Mansour et plus tard Bernard Delvaille (qui l’intègre en
1974 dans son anthologie aujourd’hui mythique « La Nouvelle poésie
française »,).

Publié en 1973, « Mannequins en flagrant sésame » (Transédition)
inaugure une série de livres singuliers (des ovnis, selon Karel Logist)
où l’auteur traite du « cauchemar de l’Histoire », du « cauchemar
climatisé » (dixit Roger Lahu), passant progressivement des formes brèves
(« Souvenirs of you », Le Daily-Bul, 1981, puis «Chocolat bleu pâle »,
Le Castor Astral, 1986, le font qualifier de « Mallarmé pop » et de « Perec
rock » par la critique française) à une forme toujours plus ample (« Un
Champion de mélancolie », Editions Unes, 1986, réédité en 2019 par le
même éditeur et précédé d’un texte récent « à la vitesse des nuages « et
surtout la tétralogie en prose publiée aux Carnets du Dessert de Lune :
« L’Année de la dernière chance » ; « Le Privilège du fou » ; « Sur les
ruines de l’Europe » ; et « La Vie est un cheval mort »).

Selon Francis Dannemark (qui a édité deux de ses recueils au Castor
Astral, « La Nostalgie du classique » en 2004 et « Comme un secret ninja
» en 2007) , ce désenchanteur ironiste est un « auteur culte », et c’est
vrai qu’il en a quelques caractéristiques, non seulement par la
singularité de ses apparitions éditoriales mais par ses passages dans
les œuvres d’autrui (ainsi, il traverse la biographie de Edgar-Pierre
Jacobs de François Rivière et Benoît Mouchart, ou encore certains films
de Boris Lehman : évoqué par le cinéaste dans « Lettre à mes amis restés
en Belgique », on l’entend (voix off) dans « Etranges étrangers » et il
joue son propre rôle dans « Mes entretiens »).  Une vie riche aux mille
facettes…

Bio « arrangée  » de celle de la scam sur Bela


Ecrivain (11 juin 1947 – 29 octobre 2019) porté vers la littérature expérimentale, devenu chroniqueur tout à fait par hasard, a publié autour de 5000 articles et 10 000 brèves dans divers journaux et magazines – sur les sujets les plus divers : des tueurs en série aux nains de jardin en passant par les invasions extraterrestres.
Mais ce qui a le plus compté pour lui, à coup sûr, c’est la bande dessinée, ses rencontres, ses passions, de George Herriman à Francis Masse, de Jean-Claude Forest à Dave McKean, de Lyonel Feininger à Munoz et Sampayo – la liste est forcément longue.

Rédactrice

Marianne Pierre

Ma môman bibliothécaire Ping !
Des bouquins plein la maison Boum !
Amoureuse des belles images Paf !
Et des beaux livres Pif !
De Cauvin à Blain Zoum !
Libraire à Bruxelles Bang !
Critique d’illustrés Hop!
Partie à Honfleur Splash !
Vers le soleil couchant Vroum !

Rédactrice

Angela Verdejo

Philologue romaniste, prof, traductrice de théâtre, metteuse en scène, autrice de deux enfants et d’un unique roman paru chez Grasset, Je ne l’ai pourtant pas rêvé, Angela Verdejo (ou Ave ou autres pseudos non communiqués) est rédactrice de 64_page depuis déjà plus de cinq ans.

Rédactrice

Karin Welschen

Sans le nommer, je voudrais vous parler d’elle comme une passionnée,militante et pas seulement des grandes idées, Karin, est surtout militante auquotidien.
Prof de français, elle fait découvrir la poésie, le théâtre, la littérature, la vie, les valeurs, les enjeux… à des gamins et des gamines de 12 à 15 ans.
Elle leur fait, aussi, découvrir la BD.
La belle BD, la bonne avec des sujets profonds, réfléchis, …

Karin aime l’aquarelle, la céramique, l’écriture et les jeux perpétuels et subtilsdes nuages dans tous les ciels imaginables…

Graphiste

Yacine Saidi

Notre sobre et élégant graphiste a créé le logo et conçu et fait évoluer la maquette originale de 64_page comme une revue au service des jeunes auteur.e.s que nous publions et soutenons.

WebMaster

Matthias Decloux

01000100 01100101 01100101 01110000 00100000 01101001 01101110 01110100 01101111 00100000 01110100 01101000 01100001 01110100 00100000 01100100 01100001 01110010 01101011 01101110 01100101 01110011 01110011 00100000 01110000 01100101 01100101 01110010 01101001 01101110 01100111 00101100 00100000 01101100 01101111 01101110 01100111 00100000 01001001 00100000 01110011 01110100 01101111 01101111 01100100 00100000 01110100 01101000 01100101 01110010 01100101 00101100 00100000 01110111 01101111 01101110 01100100 01100101 01110010 01101001 01101110 01100111 00101100 00100000 01100110 01100101 01100001 01110010 01101001 01101110 01100111 00101100 00100000 01100100 01101111 01110101 01100010 01110100 01101001 01101110 01100111 00101100 00100000 01100100 01110010 01100101 01100001 01101101 01101001 01101110 01100111 00100000 01100100 01110010 01100101 01100001 01101101 01110011 00100000 01101110 01101111 00100000 01101101 01101111 01110010 01110100 01100001 01101100 00100000 01100101 01110110 01100101 01110010 00100000 01100100 01100001 01110010 01100101 01100100 00100000 01110100 01101111 00100000 01100100 01110010 01100101 01100001 01101101 00100000 01100010 01100101 01100110 01101111 01110010 01100101

Rédacteur & Dessinateur BD et livres jeunesses

Remedium

Passionné par la bande dessinée au point de vouloir en parler autant qu’en créer, je bénéficie du charitable accueil de 64_Page pour m’aider à étancher ma double soif. J’en investis les pages depuis 2015, pour publier des récits expérimentaux ou des articles sur l’histoire du médium.

Rédacteur

Xavier Zeegers

Né le 26 janvier 1950, 24 heures trop tôt : Mozart c’est le 27.
Marié en 81, trois jours après Mitterrand Président. Pas d’enfant caché.
Études calamiteuses jusqu’au sauvetage in extremis en section professionnelle en graphisme à St Luc, 69-73.
Dessinateur industriel (Belgonucélaire, Siemens)
Service militaire en 1974 : journaliste planqué au service de presse du QG Forces Belges en RFA
Cofondateur de la section belge d’Amnesty en 75. A travaillé avec Badinter contre la peine de mort.
Journalisme free-lance : Le Soir, la Libre Belgique. (Chroniqueur depuis 2004).
Collaborateur à Pan : Vilain Coco, Panet, Panthéon dans les années 90.
Carrière SPF Justice. A connu 24 directeurs et 12.000 détenus. Pensionné pour bonne conduite en 2010.
Loisirs : voyages, livres, écriture. Conférences dans cercles privés. Tintinologue.
Qualités : Curieux, cordial, autodidacte, fainéant.
Défauts : procrastination, pessimiste, fainéant.
Devise : « Je me contenterais d’une vie seulement excusable ». (Montaigne)
Etat d’esprit : finir mon verre.
Décorations : Médaille d’Honneur de la Croix-Rouge (hectolitres de sang versés en 35 ans. Nobel de la Paix 77 avec Amnesty. Diplôme de bon soldat (perdu). A reçu de nombreuses lettres d’amour (brûlées).

Rédacteur

Erik Deneyer

Le seul vrai libraire BD néerlandophone de Bruxelles, Erik est notre correspondant en terre culturelle germanique.
.
Libraire, scénariste, commissaire d’exposition, animateur, fin connaisseur et critique reconnu, sa librairie Het B-gevaar est aussi petite que son esprit est grand ouvert aux univers de la bande dessinée et est le lieu de rendez-vous des néerlandophones bédéphiles de Bruxelles et de Flandres…

Rédactrice

Lucie Cauwe

Journaliste à la base, journaliste littéraire à l’arrivée.Tombée tard, vers 18 ans, dans la marmite de la littérature jeunesse et y barbote toujours avec bonheur.En sort souvent pour plonger dans la littérature vieillesse, dont la bande dessinée évidemment.Curieuse de tout, des mots comme des images, surtout quand les seconds parlent autant que les premiers.
Site Web

Formateur

Antonio Cossu

Dessinateur et scénariste belge d’origines sarde, Proche d’auteurs comme Foerster Andréas ou Joos, il partage avec ses derniers un goût prononcé pour le noir le jazz. Les thématiques identitaires ainsi qu’un regard aigu et décalé sur les travers de notre société qu’il exprime par un fantastique du quotidien bien à lui. Aujourd’hui, enseignant retraité en bande dessinée à l’Académie des Beaux-Arts de Tournai, Antonio s’attèle à une nouvelle série scénarisée par Rodolphe L’ange blanc. Et mets son œil et sa bienveillance éclairée au profit des jeunes auteurs de 64­_page.

Formateur

Philippe Cenci

Professeur de BD/Illustration aux académies des Beaux Arts de Châtelet et de Watermael-Boitsfort et professeur de dessin à Saint Luc Bruxelles (EPS) – Illustrateur indépendant depuis 1995 –
Site Web

Formatrice

Hyuna

Hyuna est scénariste et dessinatrice de Bande Dessinée.
Elle doit renoncer à une carrière de soprano, quitte son Allemagne natale pour s’inscrire à l’Académie des Beaux-Arts de Tournai, en option Bande Dessinée.Son premier album, « Eau de cuisson » sort en 1997, elle participe également à plusieurs collectifs (Comix 2000, Porophore, Cheval de Quatre …).
Elle publie son album « Métropolitain » aux éditions Delcourt, suivi par « La tartine au beurre » aux éditions Carabas.Elle fait partie des scénaristes du tome 2 de « Dérives » d’Andreas (2017).
Hyuna enseigne à l’Académie des Beaux-Arts de Tournai.

Graphiste

Dake25

Je suis artiste urbain et muraliste, né a Bruxelles dans une famille de réfugiés chiliens. J’ai vécu toute ma vie entre la Belgique et le Chili. Il y a un peu plus de trois ans, je suis parti à Bergen (Norvège) où j’ai réalisé pas mal de fresques et de projets d’art urbain. Depuis peu, je suis de retour à Bruxelles. C’est au milieu des livres, des musées, des BD, des couleurs, des croquis, des dessins et de beaucoup de peintures, que j’imagine sans cesse de nouveaux projets et je les visualise dans la ville. Un mur? Où ça? (dake25.com) Suivez-moi sur instagram @dakedoscinco et désormais sur celui de 64_page dont je m’occupe!

Illutratrice Jeunesse

Mathilde Brosset

Installée à Bruxelles depuis une dizaine d’années, Mathilde Brosset partage son temps entre les histoires qu’elle dessine et les ateliers qu’elles anime dans les écoles, les librairies et les musées. Après des études aux Beaux-arts de Bordeaux et à l’institut Saint Luc de Bruxelles, elle publie ses premiers albums à l’Atelier du poisson soluble. En 2017, 64 page accueille plusieurs de ses dessins pour illustrer sa revue. C’est le début de l’aventure…

Cartooniste

Cecile Bertrand

Peintre formée à Saint-Luc Liège, elle commence sa carrière comme illustratrice jeunesse avant de devenir dessinatrice de presse, la Chute du Mur de Berlin en 1989 provoque un déclic et elle travaille successivement pour l’hebdo Le Vif puis à La Libre où elle est éditorialiste. Engagée, ses dessins tranchent avec l’humour de situation de ses collègues, elle s’engage pour les droits humains, plus particulièrement ceux des femmes, et pour l’environnement, la survie de notre Terre. Ses prises de positions sans concessions dérangent les rédactions qui aiment ronronner près des radiateurs meanstreams de l’information.Peintre, illustratrice, sculpteure, Cécile Bertrand est membre de « Cartonning for peace » où elle agit et initie à son art.

Photo © Jérôme Tripier Mondancin

Rédacteur

Gerald Hanotiaux

Né à Charleroi, a grandi à Fleurus, et est arrivé à Bruxelles à 18 ans. Légèrement « nerveux » commeenfant, il désespère ses parents jusqu’à un abonnement salutaire à 11 ans, au journal Spirou, qui le plonge définitivement dans la Bande dessinée. Depuis, il avale de tout, dans tous les styles et les piles s’entassent et envahissent les murs, ce qui d’ailleurs désespère également ses parents, toujours « héritiers » d’une partie du lot en leurs murs.Professionnellement, il scrute les alentours contemporains. Assistant social de formation, il travaille comme rédacteur dans la revue associative Ensemble, abordant les droits sociaux de manière large. Il y traite notamment du sort réservé aux êtres humains dans leur travail, ou hors de celui-ci, dans les méandres d’une sécurité sociale malmenée. Il collabore également occasionnellement à d’autres titres de la presse associative.Dans la revue 64 pages, il est très heureux de découvrir les nouveaux visages de la BD et du dessin, et d’allier ses propres tentatives d’agencer les mots justes avec sa passion de la BD.

 

(En illustration : portrait dessiné par ©Simon Léturgie)

Graphiste

Karine Dorcean

Graphiste et webmaster, spécialisée dans les secteurs de l’édition, du culturel et de l’éducation.

Relectrice

Juliette Favre

Bretonne, cinéphile et lectrice depuis toujours, elle est tombée amoureuse de la Belgique et s’y est expatriée sans hésiter. Diplômée en journalisme et assistante d’édition, elle adore se plonger dans un nouveau manuscrit. Elle relit et corrige les textes de 64_pageavec plaisir. Pouvoir découvrir les grands auteurs de demain, tout en apprenant énormément sur ceux déjà au sommet de leur art, est un régal pour elle. Valérian et Laureline, XIII, Mafalda, Daredevil, Batman et Jessica Jones sont ses indéniables héros bédéesques.

Rédacteur

Jacques Schraûwen

Chroniqueur BD pour la RTBF
Chroniqueur BD pour ActuaBD
Membre de l’ACBD

Passionné de bande dessinée depuis toujours, dans tout ce qu’elle peut avoir d’éclectique.

Rédactrice

Eva-Rosa Ferrand Verdejo

Philologue hispaniste de formation, enseignante d’espagnol, je suis actuellement doctorante à CY Cergy Paris Université (France) et à l’Université de Warwick (Royaume-Uni). Je travaille sur les réflexions identitaires dans les films de jeunes cinéastes chiliens où la dictature est représentée.

Rédacteur

Johan Ferrand Verdejo

Professeur d’espagnol dans le secondaire, avec une formation neuroscientifique, j’écris actuellement un mémoire de fin de master centré sur El arte de volar d’Antonio Altarriba et Kim, ainsi que sur l’utilisation de la bande dessinée dans l’enseignement, principalement des langues, en France.