Quentin Lefebvre: « J’ai compris que l’on pouvait aller très loin, écrire 600 pages et parler de la puissance des sentiments. « 

 

  1.  autoportrait quentin lefebvre

    Après une démarche personnelle, Quentin Lefebvre nous est arrivé à la fin de l’été 2016. Ses quatre premières planches seront publiées dans notre 64_page #10 (parution, début mars 2017).

  2. Quentin Lefebvre: 1. J’ai essayé de faire de la bd un jour par curiosité, à 13 ans et j’ai adoré ! Ça c’est alors imposé comme une passion, très vite j’ai dit que je serai auteur de BD ! Juste avant j’imaginais des nouvelles consoles de jeux en dessin, j’avais déja un côté créatif. Depuis, ça rempli bien ma vie ! J’ai fréquenté 2 écoles d’arts appliqués, une en Savoie, l’autre en Belgique. Mon grand saut dans le monde de l’édition s’est fait en 2014 quand j’ai auto-édité la 1er album de ma saga BD Handman, un ado qui devient un super- héros avec des pouvoirs dans les mains ! J’ai publié le tome 2 en 2016 et le tome 3 arrive à l’Automne 2017.

croquis gens 2016

Croquis de gens (2016)

  1.  Tu seras publiés dans 64_page #10 dont la parution est début mars, comment as-tu découvert 64_page? Qu'est-ce qui t'a motivé à envoyer un projet? Qu'est-ce que tu crois que cette publication peut t'apporter?

    Quentin Lefebvre:  J’ai découvert 64_page un jour grâce au conseil d’un libraire, qui m’a présenté la revue. Je trouve que c’est une belle vitrine qui peut apporter à des jeunes auteurs comme moi une visibilité, un éclairage, une émulation ! C’est très varié, il y a plein de styles, c’est super. J’ai pensé que mon histoire pourrait coller à la revue, je suis ravi que ça soit le cas ! Cette histoire de 4 pages est, comme on peut s’en douter, un point de départ d’un projet d’album, où j’interroge des gens pour trouver des solutions pour rendre le monde meilleur.

autoportrait quentin lefebvre

Autoportrait

  1.  La BD que tu nous as proposé est très didactique, est-ce une piste que tu souhaites explorer? Quels sont les autres types de récits qui te tentent? Qu'est-ce que tu lis comme BD? Quels sont les auteurs qui t'inspirent?

Quentin Lefebvre:  Oui, je pense que la bd peut être didactique, qu’elle peut faire prendre conscience de plein de choses, qu’elle peut changer le monde ! Tous les thèmes m’intéressent. Je travaille sur le thème des super héros avec ma BD Handman, je fais des bd autobiographiques, là avec cette BD de 4 pages j’aborde la bd documentaire…
Le 9ème art permet tout ! J’ai plein de projets, je prends le temps de les faire bien, je dois être à l’aise avec mon sujet pour avancer.
Il y a des tas d’auteurs qui m’ont inspiré et m’inspirent encore.

Un exemple : Craig Thompson a changé ma vision de la BD avec son roman graphique « Blankets » que j’ai lu étant ado. J’ai compris que l’on pouvait aller très loin, écrire 600 pages et parler de la puissance des sentiments. Autre exemple, j’aime beaucoup comment Tome et Janry avaient fait évoluer Spirou vers l’amour, le thriller, le réalisme, mais sans trahir le personnage ! Je suis inspiré par le cinéma, l’animation, le dessin de presse…Il y a tellement de choses à notre époque, dans tous les sens !

fan-art génie d'aladdin couleur

fan-art génie d’aladdin couleur

  1.  Comment vois-tu ton avenir (dans la BD, l'art ou dans tout autres domaines) ? Que crois-tu qu'il manque, aujourd'hui, aux jeunes auteurs pour être publiés, être reconnus, se faire un nom dans le 9ème art?

Quentin Lefebvre:  Je pense qu’il ne manque rien aux jeunes auteurs de BD aujourd’hui pour se lancer dans des beaux projets. On a tout : internet, 1000 sujets à traiter, des festivals un peu partout…et la BD est plus reconnue d’année en année ! Il faut y aller à fond.
Je pense que des belles carrières sont possibles aux gens de ma génération, si nous osons pousser nos projets et nos rêves loin !

 

Previous

Petit – Déjeuner Littéraire.

Next

Chloé Schuiten : « Il y a des territoires interdit aux humains. Enfin rien n’est vraiment interdit mais dans les faits aucun humain n’ose y aller. »

1 Comment

  1. Bravo, Quentin ! Je découvre ton site et il est génial… Tu as raison, il y a plein de projets et de domaines à explorer pour tous ceux qui font de la BD. Ravie que cette revue t’ait remarqué… Continue !On te suit… 🙂

Laisser un commentaire