Category: Annonce (Page 1 of 2)

Wolf

Super initiative de la librairie WOLF

Le Centre Belge de la BD organise depuis quelques années des workshops pour les jeunes et futurs auteurs de BD. Rien n’existait pour les illustrateurs et (surtout) illustratrices tentés par les beaux livres enfants et « littérature jeunesse ».

Un domaine dans lequel s’est spécialisé la librairie-galerie Wolf qui a mis lancer ces 16 et 17 novembre ses premiers workshops pour les illustratrices et illustrateurs. 64_page, qui la revue de récits graphiques, publie aussi bien la bande dessinée que l’illustration y tenait une table et y a rencontré quelques solides talents (tous féminins!) que vous retrouverez à un moment ou l’autre dans nos meilleures pages…

Merci à l’équipe du Wolf, et à l’année prochaine!

     

▲Quelques photos des workshops … et d’autres du Wolf, 18 rue de la Violette, 1000-Bruxelles ▼

Les Contes Noirs du Chien de la Casse

Album

Les Contes Noirs du Chien de la Casse – Remedium

Remedium

Remedium vient de sortir un super album de sept histoires courtes en noir et blanc. Sept histoires tirées de son vécus dans la cité des Tilleuls à Blanc-Mesnil, où il a vécu et enseigné. Cité dont l’inénarrable maire Les républicains (LR) lui a inspiré le personnage ubuesque de Titi Gnangnan.

Dans Les Contes Noirs, Remedium fait de sa cité son personnage principal, une cité froide, quasi impersonnelle, hantée par ses jeunes qu’il connaît si bien. Quasi reportages instantanés de la vie de ces jeunes dont il reproduit le langage… Les situations sont parfois dramatiques, plus rarement cocasses et souvent tendres. Toute l’émotion et l’affection de l’auteur pour ‘ses’ jeunes qu’il raconte avec réalisme est perceptible. Un excellent album qui nous éloigne des histoires stéréotypées habituelles.

Pour découvrir Remedium : https://twitter.com/RemediumTimoris – https://www.facebook.com/search/top/?q=titi%20gnangnan

Les Contes Noirs du Chien de la Casse – Remedium                                                                                        70 pages, cartonné – éditions Des Ronds dans l’O – 15€

 

 

 

Notre ami et collaborateur FJ Bubblenoise nous a quitté. Son humour nous manquera éternellement.

François joseph bubblenoise

François Joseph Bubblenoise – autoportrait

Jean-Luc BLOKIAU, alias François-Joseph BUBBLENOISE, a perdu son combat contre le crabe.
Il était un ami et un collaborateur régulier de 64_page. Il signe une demi-page dans le TROMBONE ILLUSTRÉ supplément clandestin de 64_page #10 qui paraîtra ce 23 février. Retrouvez son interview sur ce site (mots clés FJ Bubblenoise ou interviews jeunes auteurs)
Son humour, son dessin rapide et efficace nous manquera éternellement.
Toutes nos condoléances à sa famille et à ses proches. 64_page.

 

Mon voisin est un vampire ©FJ Bubblenoise 64_page #3- 2015
Bubblenoise couleurs
Bubblenoise original

Mais que se passe-t-il dans la cave de notre éditeur Robert Nahum?

Carlos Verdejo site

Illustration: Dans la cave de Robert Nahum – © Dake25

La cave de la rédaction de 64_page est envahie par un band de trombonistes ! « Ils me rendent dingue! » s’exclame Robert Nahum, le Charles Dupuis de 64_page, « mais, ajoute-t-il, je les aime et je voudrais posséder une plus grande cave avec un grenier, des ateliers, des résidences d’artistes…  pour pouvoir les accueillir tous! »

Bientôt dans 64_page un fabuleux concert de nos meilleurs trombonistes !

En 30 mois d’existence, 64_page a publié près de 50 jeunes auteur(e)s

tous-les-jeunes-1280x948

Petit – Déjeuner Littéraire.

NL 3 20 janvier 2017-2 biblio xl

Belle et heureuse année 2017

voeux-2017-pdf-impressionthvermeire
Assurez-vous qu’elle sera meilleure que 2016

en vous abonnant à logo-64_page-copie

 

Zut !

On va encore s’emmerder un peu plus!gotlib-coccinelle-1

le dessinateur Gotlib pose pour le photographe dans son bureau, le 04 mai 2005 à son domicile au Vésinet, près de Paris. Né en 1934, Gotlib a lancé le journal "L'Echo des Savanes" en 1972 puis "Fluide Glacial" en 1975, avec son copain Jacques Diament. Il a inventé le personnage de "Superdupont" / AFP PHOTO / FRANCOIS GUILLOT

Le dessinateur Marcel Gotlib, photographié, le 04 mai 2005 à son domicile au Vésinet (François Guillot pour AFP), a créé, entre autres, les personnages de Gai-Luron, de Super-Dupont et, ce qui restera sans doute son chef d’oeuvre, la Rubrique-à-Brac. Il a collaboré à Pilote et créé Fluide Glacial et L’Écho des Savanes. Comme il ne croyait ni à dieu, ni au diable, il a préféré s’en aller avant que Fillon sorte des bénitiers…

Vivre

En guise d’hommage aux victimes du 13 novembre 2015,  et à toutes les autres…

remedium-13-11-2015

Dessin de Remedium réalisé  le lendemain des tueries en mémoire d'une connaissance assassinée.

Marc Sleen s’en est allé

sleen

Marc Sleen et Néron entourés des personnages récurrents des 217 albums.

Ce grand voyageur, dans sa vie comme dans ses bd, a visité tous les continents, tous les pays ou presque et même quelques planètes biscornues qui peuplaient son univers onirique. Pour beaucoup, Marc Sleen restera l’homme des records : le plus grand nombre d’albums, 217 ; la plus longue bd, 125.592 cases; le seul auteur ayant un musée de son vivant, rue des Sables à Bruxelles; le dessinateur qui a dessiné le plus de gaufres, 17.367.487; celui qui a fait déguster le plus de cornets de frites à son héros, Néron/Nero, un par album au minimum; le seul auteur de BD fait chevalier par le roi Albert II; le seul auteur qui aurait, c’est lui qui le disait, emmené 60.000 abonnés avec lui quand il a quitté le quotidien, Het Volk, pour un autre, De Standard…

Sleen est probablement le plus flamand des auteurs de bd flamand, plus que Willy Vandersteen (Bob et Bobette), et le plus belge des auteurs belges. Plus belge que Hergé, Franquin ou Peyo, les aventures de Néron sont ancrées (et encrées) en Belgique par l’auteur qui faisait tout lui-même, pas de studio, pas de scénariste. Sleen s’inspirait du monde qui l’entourait, Bruxelles, la Flandre, l’Europe, l’Afrique, le Japon, l’Univers, … et inventait son strip quotidien et il le fera pendant 55 ans, de 1947 à 2002, date où il jettera sa dernière plume, il avait 77 ans.

Resté fidèle à ses petits albums souples, il n’a pas la notoriété de ses contemporains, pourtant ses albums, peu réédités et souvent uniquement en néerlandais, sont des petits trésors d’humours, de surréalismes, d’analyses désopilantes ou grinçantes de la société dans laquelle il vivait et créait. Sleen était aussi et, peut-être avant tout, un talentueux dessinateur de presse aux regards acérés et critiques. Un dessinateur de presse qui avait fait des choix et les revendiquait. Comme il les faisait encore quasi quotidiennement au jeu d’échec dont il était un passionné.

Pour mieux connaître Marc Neels dit Marc Sleen (Gentbrugge 1922 – Hoeillaart 2016):
Le Musée Sleen, 33-35 rue des Sables à 1000-Bruxelles (juste en face du Centre Belge de la BD).

Les 217 albums de Néron aux éditions Standaard. En néerlandais et quelques'uns en français, accessible à la bibliothèque d'études du Centre Belge de la BD, 20, rue des Sables à 1000-Bruxelles.

64_page #8, pages 40-41, Génie populaire, une analyse de la Belgique et du monde de 1958 à travers l’album De Pax-Apostol (L’Apôtre de la Paix).

Le Nerocafé, 1, avenue Antoine Biesmans, 1560-Hoeillaart  (ancienne gare vicinale)

Boire une NERO, une ambrée brassée en l’honneur du personnage fétiche de Sleen au Nérocafé, à la Brasserie Horta (CBBD) et dans les bonnes brasseries belges.

Page 1 of 2